jeudi 22 octobre 2020

ILLUMINATION D’AUTOMNE

 

 

Au réveil

Le monde est une caresse

Qui nous rend’or

Pour un long moment



L’après-midi

Dans la féerie de l’automne flamboyant

Nous sommes soudain saisis

Assis sur le petit banc —

Par le chant des oiseaux

Et le Silence…



La Vie s’invite alors

Dans l’Illumination

De ce pur Instant



Le monde est un trésor

Caressant

Qui s’offre à peu de gens







Le 22 octobre 2020

Journal d’un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2020

 

 

 

.

 

Aucun commentaire: