samedi 23 juillet 2016

Cette belle et "inouïe" idée de l'amour…










La vie nous adorne
En quelque sorte
De cette belle et inouïe idée de l'amour
Contemplatif — galant
Que nous donnent
Nos ris
Nos jouissances
Et nos jeux


Passant sur la Route de la Corniche
Un couple de touristes photographie la vallée…
Flanqué d'un adolescent
Qui s'en fiche
Royalement
Et
Pendant ce temps -
Violemment les méprise
Mollement


On comprend 
— En riant
Ce que nous nous sommes
Avec application
Épargné


On ne pense et on ne vit bien ni la vie ni l'amour
Quand on s'est laissé ainsi phagocyter…


Cela couché sur mon clavier
Je retourne à ma lecture enchantée
Des lettres qu'écrivit
La précieuse marquise de Sévigné
À sa fille…









Le 23 juillet 2016


Journal d'un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2016




.