mardi 24 juillet 2018

L'été de la vie











On boit du Spritz Aperol
— Vals et champagne…
Et c'est si drôle…


On rit comme je n'ai plus ri
Depuis 1983…
Sous produit —
(La rhubarbe
En Afghan du roi
Il ne manquait plus que cela… )


On se dit des chose intenses
Et nos âmes
Dansent
Comme un slow
Sur la musique des mots…


On lève élégamment nos verres à l'Amour
À la vie


On se tait
Dans le silence et la beauté surréelle
De ce soir d'été…
Et dans sa douceur extrême 
Aussi…


Mais
Surtout
On rit…
De Joie
D’une joie
Tout à la fois
Inextinguible
Enfantine
Amoureusement intime


On rit et
C'est l'été de la vie





R.C. Vaudey
Le 24 juillet 2018
Journal d'un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2018


 
.