lundi 5 février 2018

Comptine







Il était une fois,
Dans la ville de Foix,
Un éditeur de livres de foi
Qui se disait : «  Ma foi,
Je créerais bien cette fois
Une toute nouvelle ville
Consacrée, comme il se doit,
À la production de mes pâtés de foi.

Désirant ce qu'il y a de mieux,
Il se tourna pour cela
Vers un petit Chinois
Qui lui dit : « Monsieur,  
Dans votre cas,
Le robot sera votre choix.

Le robot n'a pas froid :
Vous ne chaufferez pas.

Le robot n'y voit pas :
Vous n'éclairerez pas.

Le robot ne mange pas :
Des restaurants, des réfectoires, dans votre ville,
Il n'y en aura pas.

Un robot, ça ne rentre pas chez soi :
Les parkings et les routes n'y existeront pas.

N'ayant pas de chez soi,
Des banlieues,
Un centre-ville,
Vous n'en verrez pas.

Le robot ne s'habille pas, ne s'équipe pas :
En conséquence de quoi,
Les boutiques, les supermarchés,
De tout ça, dans votre ville,
Il n'y en aura pas.

Le robot n'a pas d'enfants :
Maternités, crèches, écoles, universités, délinquance juvénile
Y seront oubliées.

Le robot n'est pas malade : 
Hôpitaux, auspices n'existeront pas.

Restant dans ses "espaces-confinés",
Dans ses usines
Bien au frais sous terre
Qu'on ne verra pas —,
Le robot ne gangstérise pas :
La police, la justice ne vous ruineront pas.

Il ne vote pas :
Vous économiserez sur la représentation nationale :
Ce qu'elle coûte est phénoménal.
Et cætera. »


Rentrant chez lui
Notre marchand de foi
Imaginait déjà,
D'un côté, les profits terribles,
De l'autre, les banlieues, les autoroutes, les champs devenus inutiles,
Remplacés par des prairies
Où pâtureraient, tranquilles,
Des beaux chevaux de bon aloi.

Mais il se demandait toutefois
Qui achèterait ses livres de foi.



Moralité :

 Le capitalisme est bien une contradiction en procès (clic),

Une Weltanschauung d'avaricieux vicieux,

  Anti-sensualiste et débile.

Mais que fera-t-il de ses vieux outils démodés ?









H. A. & R.C. V.



.