vendredi 10 avril 2020

Le jardin philosophe






Quel honnête homme vous faites, cher Guy Karl… Et c’est toujours un plaisir de vous lire.

Votre compagnie est toujours aimable, et si votre humeur est parfois assombrie, elle n’est jamais fielleuse.

Vous regardez le monde mais sans être dupe des grands shows planétaires, — qui en tétanisent tant d’autres.

Et vous savez voiler habilement votre savoir — qui est grand — par délicatesse envers vos lecteurs.

Tout cela est la marque des meilleurs des hommes — dont assurément vous êtes.

Vous savez cependant que, par les temps qui courent, ils ne doivent sortir dans le monde que masqués… Au propre, comme au figuré…


Au plaisir de vous lire, donc.


À vous,


R.C. Vaudey



.