dimanche 7 juin 2015

LE QUANTIQUE DES QUANTIQUES










Nymphe endormie près d'un rupt








« Mon dieu que le monde est beau
Que la vie est belle… »
Voilà ce qui vous monte aux lèvres
Sans même que vous vous en rendiez compte
Lorsqu'il fait trente-cinq degrés à l'ombre
Où vous n'êtes pas…
Et quarante-huit au soleil…
Où vous êtes longtemps resté
Avant que de vous perdre
Dans l'onde merveilleuse de l'amour
Que vous avez inondée à votre tour  
De celle que vous aimez
Et qui à l'évidence vous aime en retour…

Puis…
Un peu plus tard…
Étonné-émerveillé  :
« Il eût été dommage que je décédasse
Il y a cinq étés
Car je n'eusse jamais su hélas
Que le plus beau jour de ma vie
Serait aujourd'hui… »

Tout cela inspiré
Bien sûr par la chance
Mais aussi
Par une double flottance :
Celle dans laquelle l'amour
Me dilatant de pneûma
M'avait plongé…
Et celle que le matelas
Gonflé vraisemblablement lui aussi
De ce même πνεῦμα
De cette même « substance »
Sur lequel je flottais
M'insufflait
M'inspirait

Évidemment
En me disant à moi-même cela
Je craignais de nuire aussitôt à ma baraka…

Ce qui ne manqua pas :
L'orage extrême
Bientôt passa par là…

S'il n'a rien détruit
La fureur des Éléments
M'a refait savoir
Que tout dans ce monde
Dépend de Leur (bon) Vouloir
Que certains disent aveugle
Et d'autres pas…
Quand je dois être le seul à penser
Que ce n'est pas le Monde qui fait l'Homme
Mais que c'est l'inverse qui est vrai !

Mais au fait
Comment
Exactement
Dois-je me comprendre ?
Et que signifie
Ce que je viens d'affirmer ?
Est-ce kantien
Est-ce quantique
Que veux-je ainsi avancer ?

Déjà tellement alangui
Par nos vagues
Terrassé
Finalement
Par ma propre aporie
Je reste
Comme il se doit
Comme notre chat
Celui qui sourit
Le bec ouvert
Les yeux noyés dans le vague
Comme un idiot de (re)-naissance
À qui la chance
Encore une fois a souri
Et si
Médusé d'allégresse
Je bénis
Sans un mot —
Mes Déesses
Volupté et Paresse
La première couronne que je tresse
C'est bien sûr à vous
Mon amour
Ma dame
L'Âme de mon Âme
Que je l'adresse





Le 7 juin 2015

Journal d'un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2015





.