mercredi 23 avril 2014

JUSQU'À LEUR CŒUR VOS SOIES






Comment rendre le désir complice
Amoureux
Porté à ce point de transe voluptueuse extrême
Où se sont évanouis
Depuis longtemps déjà —
Nos Moi
Où renversée et offerte
Pour vous –
Ondulant et pénétrant
Pour moi —
J'entrouvre délicatement
Avec force
Et me fraye
D'un seul mouvement
Jusqu'à leur cœur —
Vos soies…
Tandis qu'elles n'aspirent qu'à moi
Et que s'unissent ainsi souverainement nos Soi ?

Et alors notre émoi !

Comment rendre l'adéquation mirobolante
De soi au monde
Qui continue cela
Dont on repousse les limites à l'extrême
Qui d'abord vous y invite
Dans les exclamations et les rugissements de l'extase
Puis vous aspire et vous saisit
Dans une douceur de miel
Et vous déglutit
Et vous danse
Ondulante
Le monde…
Qui ne saurait être plus beau
Et dont on est en quelque sorte
À ce moment
Le centre…
L'extatique pivot ?

La force mirobolante
À Pâques
Nous saisit
Comme elle emporte de puissance phénoménale
Renaissante
Tout ce qui autour de nous jaillit
Et qui
En quelques jours
S'est ouvert le monde
Qui
Ici
Nous fait
Comme un nid
De verdure
De lilas
Et de silence
Pour que danse
Au moins en un point du monde –
La puissance, l'élégance et la grâce
Et
Bien sûr
L'amour
Qui avec va…

Les jours qui suivent…
Dans la contemplation et les rires…

La douceur qui caresse
Nos corps
Là…


Et encore las…






Le 23 avril 2014




.
.