lundi 2 juillet 2012

Poésies III (2 juillet 2012)



POÉSIES III, R.C. Vaudey


Les idées s'améliorent. Le sens des mots y participe. Le plagiat est nécessaire. Le progrès l'implique. Il serre de près la phrase d'un auteur, se sert de ses expressions, efface une idée fausse, la remplace par l'idée juste. 





 Comparé à une idylle sensualiste, tout le reste, sans exception, est plus ou moins plébéien.

*

Quand les règles éthiques se relâchent, les conflits entre les sexes ne disparaissent pas, mais deviennent effrayants.

*

Les phantasmes ne sont pas les révolutions mais les déraillements de l’amour.

*

Pour nous préserver de l’abrutissement, il suffit d’éviter les jeunes, les adultes et les vieux.
Surtout les jeunes.
Surtout les adultes.
Surtout les vieux.

*

La bassesse dans les Lettres consiste à écrire exclusivement pour les autres.

*

La meilleure philosophie, relativement au monde, est d’allier, à son égard, l’indifférence de la joie avec la magnanimité du dédain.

*
L’homme cultivé peut être intolérant ; l’homme de génie en a le devoir.




Le 2 juillet 2012 






.