vendredi 22 septembre 2017

Efflorescence du Temps suivi de La joie altière des amants







Efflorescence du Temps


Sur la petite route ensoleillée
Cette chose ouverte au ciel
Descendre en admirant les sommets
Dans la plaine apaisé


Remonter vers ses terres
Remercier le ciel de vous les avoir accordées
Dans la blancheur fleurie du salon
Et tout au long —
Efflorescence du Temps



Le 21 septembre 2017









La joie altière des amants



Allongé dans la jouissance du Temps
Qui suit le sommeil d’extase
L’extase
Ce merveilleux triomphe d’abandon convulsif à la Beauté
Cette apothéose anthume
–  Passionnée
Éperdue
Mystique –
Des amants
Au bout d’une longue
Délicate
Caressée
Enflammée
Submergée
Turgide
Dérive exaltée
Sur les terres de la puissance
De la délicatesse
De la joie
De l’amour et de la liberté —,
Je bénirais le ciel si mon esprit n'était pas si illuminé
Dans cette oraison de silence
Où ma raison fait silence
Et me laisse muet…




"L’homme le plus heureux de toute l’histoire de l’humanité"
Fut ma dernière fusée
 Avant de sombrer






Le 22 septembre 2017
Journal d'un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2017






.