mercredi 24 avril 2019

Renaissance printanière








Dans l'incroyable
Dans l'indicible du printemps
On roule dans le monde enivrés


L'après-midi en plein été
Le soir dans une douceur du monde vaporisée


Quel éther subtil

Éblouit nos esprits au bonheur dociles ?


Le cornet à bouquin
Qui marque
Selon la symbolique de son époque
Les Ténèbres
Tout serpentin
Est en bois nuisible aux humains
If
Noyer


Son pendant
Le cornet muet
Qui marque le Ciel —
Droit et lisse
Est en bois bienfaisant
Fruitier
Olivier


L'ensemble était émouvant
Surprenant 


La folie du village de D.
Elle
Est jaune et verte
Exquise-inattendue
Son nom est Mon désir


Je peux encore ajouter qu’au matin
J'avais quand même croisé
Sur son tracteur
Jésus ressuscité !
À Pâques, on ne peut pas moins
En la personne de mon voisin



Joie subtile-plénière
Et bonheurs de renaissance printanière





Le 22 avril 2019
Journal d’un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2019





.