vendredi 6 juillet 2018

S’extasier sous les trompettes des anges









Dans le soir
Les parfums omniprésents
Du foin
Et du brugmansia


La nuit
Sous la lune —
S’asseoir
Exprès —
Sous la ramure de ce dernier
Dressé de tout son être
Comme jamais —
Pour s’enivrer
De ses fragrances enchanteresses


Et s’extasier sous les trompettes des anges


Vie énorme Plein été






Le 4 juillet 2018
R.C. Vaudey
Journal d'un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2018 






.

Aucun commentaire: