mardi 8 octobre 2019

Héloïse — Merveille d'octobre







Héloïse


Avec vous, j'ai découvert le sens du monde
Le sens de la vie
L'union mystique avec le monde
L'amour accompli


La frigidité poétique rend l'existence insupportable


La misère sentimentale et charnelle est bien pire qu'une relative misère matérielle :
Elle est source de folies sans nombre
D'addictions toutes plus misérables, affligeantes, assujettissantes les unes que les autres.


Je vous aime à l'infini.










Le 7 octobre 2019
R.C. Vaudey
Journal d'un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2019







Merveille d'octobre




Depuis le matin
On évolue dans la Merveille


La campagne est si riante
Sous le bleu du ciel
Et le soleil
Et elle nous dilate tant le cœur d'une joie si enthousiasmée


Descendus de notre Vercors
Nous rencontrons d'abord
Madame de Chantemerle-les-Blés
Dont le nom nous fait rêver —
Avant de poursuivre vers Hauterives
Sur la route d'un Palais


On s'émerveille de vivre
Et aussi dans tant de beauté


De retour
Vers le soir —
Le soleil fait briller le nôtre
Comme un diamant de lumière
D'une douceur jamais rêvée


J'en prends note
Pour que cette Merveille d'octobre
Ne soit jamais oubliée


Ah ! aussi
Je suis passé remercier ma mère
De m'avoir donné cette vie
  … Et de m'avoir toujours tant aimé


Enfin, j'avais le cœur à lui redire
Et je l'ai fait


Sous son silence de marbre
Je sais qu'elle m’a souri








Le 8 octobre 2019
R.C. Vaudey
Journal d'un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2019



.