lundi 24 juin 2019

Il delirio fantastico





La chaleur passe sur nous comme une caresse


Rien ne presse


C'est l'été


Tant aimé


La campagne
La vraie


Notre modeste chartreuse dans cette chaleur
Prend des airs de splendeur


Malgré ses lézardes
(Sur le firmament… )
On lézarde
Voluptueusement…


Qui vivra verra…


Au bain, on ne voit pas le détour…


Les concerts s'annoncent…
Épars…
Déjà, on s'y prépare


Au champagne
On bat la campagne
(La vraie !)
Je fais des clowneries
Je danse et je ris…
Vous aussi…
Dans la douceur du soir
Interpréter Vivaldi
C’est trop beau…
On repense à Grignan…
C'est très émouvant…
D'avoir des amis qui sont des génies


Ces jours-ci, j’ai enfin compris
L'incroyable miracle que l'on vit…


J’ai donc décidé de me taire…
De ne plus faire sur le monde de commentaires…


À la place, je remercie…






Le 24 juin 2019


R.C. Vaudey
Journal d'un Libertin-Idyllique (Illuminescences) 2019




.