mardi 31 janvier 2012

Nous ne voulons rien d'autre que la joie...

 King Fisher 

… Le soir, la nuit, la canicule
On boit du vin chilien
Confit comme du sucre d'orge
Et de la bière hollandaise
Fraîche comme de la Kingfisher
On écoute Otis Redding
Pour rire
Et l’on rit
(I've been loving youCigarettes and coffee...)
Bon comme la théorie situ de l'époque
Où vous n'étiez pas née

On esquisse un slow
Pour rire
Et on ne rit plus
On se poursuit dans le parc
On s'embrasse
Avec
“Love and emotions”
Et Redding continue
Et nos rires
Et nos émotions avec

La nouvelle carpe est en or
Massif
Flamboyant
Notre amour aussi…


Le 29 juillet 2005.



Journal d'un Libertin-idyllique. (Illuminescences) 2004-2005.






On a réécouté Cigarettes and coffee : les derniers mots font — pour des amants — tout le programme : We don’t want nothing but joyNous ne voulons rien d’autre que la joie
Parfait, pour des amants…

Sinon, repris par plusieurs, on imagine d’ici le mot d’ordre… les banderoles… la déconvenue des usuriers et des camelots… s’interrogeant, tout penauds : où sont nos camés ?...

Aucun commentaire: